Joueb.com
Envie de créer un weblog ?
ViaBloga
Le nec plus ultra pour créer un site web.
Débarrassez vous de cette publicité : participez ! :O)

Session
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?


Recherche


Index des rubriques

Calendrier
Mars 2006
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Ailleurs sur Joueb.com

Livres et bibliothèques
Dimanche (19/03/06)
Entretien imaginaire avec Maire-Aude Murail
--> par Cécile Marmousez

Ayant déjà lu de mon auteur préféré en littérature jeunesse "Maité Coiffure","La dame qui tue" et "Vive la République" et ayant fait sur chacun de ces livres une critique j'ai déjà mon avis personnel sur l'auteur.Je ne suis pas à mon dernier livre que je vais lire sur cet auteur car plus je lis ces livres et plus je suis passionnée et touchée par son style d'écriture et sa façon de raconter les choses telles qu'elles existent.
Grâce aux bibliographies faites dans certains de ses livres et à mes recherches effectuées sur internet je vais dresser le portrait de cet auteur à part entière:

Ecrit par Cécile Marmousez, a 14:53 dans la rubrique "Entretiens imaginaires".
Lire l'article ! (suite de l'article + 0 commentaires)


Dimanche (12/03/06)
Indiquez vos sources
--> Message aux étudiants de HSI
J'ai lu plusieurs des entretiens imaginaires. Certains sont saisissants de vérité. J'aimerais que vous indiquiez vos sources et peut-être comment vous avez écrit ces articles. C'est une question de déontologie et d'honnêteté vis-à-vis des auteurs que vous présentez, mais aussi des auteurs des articles dont vous tirez vos informations.
Ecrit par cloock, a 07:52 dans la rubrique "Entretiens imaginaires".
Lire l'article ! (suite de l'article + 1 commentaires)


Vendredi (10/03/06)
interview imaginaire de Jean-Claude Mourlevat
--> par Eloïse Noé

-         Acceptez-vous d’être considéré comme un écrivain pour la jeunesse ?

Ecrit par deust, a 12:04 dans la rubrique "Entretiens imaginaires".
Lire l'article ! (suite de l'article + 0 commentaires)


Lundi (06/03/06)
Interview (imaginaire) de Christian Grenier
--> par Clémentine Monget

Christian Grenier s'inspire de son passé pour construire son univers fantastique, il agrandi dans l'irreel le fantastique et la magie puisqu'il a grandi dans le thêatre ou travaillaient ses parents . Très vite il se met à la poésie et l'écriture . Entre 6 ans et 23 ans il a écrit des recueils, des essais.... puis il adécidé de transmettre son savoir en travaillant comme professeur dans un collège, il entraîne ses éléves dans ses ateliers d'écriture.

Ecrit par Clémentine Monget, a 14:48 dans la rubrique "Entretiens imaginaires".
Lire l'article ! (suite de l'article + 0 commentaires)


Susie Morgenstern
--> Héléna Zogin
Susie Morgenstern écrit principalement des histoires de société,  réalistes. Elle dit qu'elle s'inspire du réél pour construire ses livres. D'ailleurs ses "petits bonheurs" sont de choses simples de la vie quotidienne. Elle aime "vivre sa vie dans toute son étonnante banalité".
La plupart de ses personnages sont des adolescentes qui soit souffrent de leur problémes de poids comme La grosse patate  ou bien souffrent du choc culturel comme dans L'Amerloque . Bref , les histoires de Susie Morgenstern sont largement autobiographiques mais plus généralment ce qui touche Susie Morgenstern se retrouve dans ses livres.Ainsi elle a écrit Archiméde,la recette pour être un génie par rapport à son mari mathématicien, L'alphabet Hébreu et les treizes tares de Théodore en raison de sa confession judaique.
Elle s'intéresse beaucoup à son public, c'est une joie pour elle que de répondre aux lettres de ses lecteurs mais le fait de s'expliquer voir devoir se justifier vis à vis de ses histoires la pertube car elle dit qu'elle en perd ses idées.
Susie Morgenstern est trés fiére des nombreux prix qu'elle a eu car elle avoue que ca n'a pas toujours été facile pour elle d'écrire en français .
Ecrit par deust, a 14:43 dans la rubrique "Entretiens imaginaires".
Lire l'article ! (suite de l'article + 0 commentaires)


interview Jean-paul Nozière
--> par Elise Stéculorum

Cet écrivain est né à Monay dans le jura. Après des études d'histoire et de géographie à la faculté de Lettres, il devient bibliothécaire-documentaliste. Pour lui, l'écriture est un second métier c'est pourquoi il publie plus d'une vingtaine de romans dont l'un, "un été algérien" a reçu le prix de la société des gens de Lettres en 1990.

Jean-paul Nozière écrit "pour" les jeunes car beaucoup de ses livres évoquent son enfance de manière plus ou moins détournée ou romancée. Ainsi, pour lui, s'adresser aux jeunes est une évidence car il met en scène des enfants ou adolescents.

Cependant, il n'écrit pas plus pour les enfants que pour les adultes, il deteste le lecteur car il apparaît comme quelqu'un d'hostile pendant l'élaboration de son livre.

Sa satisfaction d'auteur passe avant le plaisir du lecteur, il refuse de construire ses romans pour le lecteur et ne cherche pas à détourner ses romans en pensant au futur lecteur cela explique ses fins de romans tristes. En effet selon lui, si un personnage doit mourir à la fin c'est parce que le roman le voulait. Il ne croit pas à l'inspiration, selon lui, chaque roman a son point de départ et une raison qui le pousse à l'écrire.

Les histoires de Jean-Paul Nozière naissent d'une petite idée mais il apprend à les découvrir de la même façon que le lecteur le fait en lisant. Le déclenchement d'une histoire peut avoir des origines diverses comme par exemple se propre vie, la vie des autres ou l'actualité. Son histoire va alors naître et peu à peu grandir de façon consciente ou inconsciente. Jean-Paul Nozière écrit avant tout ce qui le pousse et non ce que l'on attend de lui. Aucun éditeur ne retouche jamais un de ses livres et il refuse de retoucher un texte selon les indicatios d'éditeurs s'il pense que c'est assez bien pour lui.

Ecrit par Elise Stéculorum, a 14:39 dans la rubrique "Entretiens imaginaires".
Lire l'article ! (suite de l'article + 1 commentaires)


Interview de M. Ollivier
Mikaël, pouvez-vous me raconter votre parcours professionnel ?
Je suis né le 22 mars 1968, dés l'école primaire jusqu'au lycée, je suivais des études musicales dites à horaires ménagées durant lesquelles j'étudiais professionnellement le piano, le solfége et la chorale. Mais aprés avoir eu mon bac, j'ai voulu changer de voie et je suis entrée dans une école pour faire du cinéma. Plus tard, je réussi à entrée à la télé ou je travail quelques années comme assistant de production. C'est à ce moment là que j'ai découvert le métier des auteurs, des scénaristes.... Et donc, j'y vit ma vovation. A 25 ans je suis toujours cinéphile mais je suis comme devenu un lecteur passionné de romans alors je décide de tout arrêter et de me lancer dans l'écriture. Aprés quelques débuts difficiles (romans, scénario refusés...) j'éffectue mes premiers travaux rémunérés à la télé puis je réussi à entrée dans la littérature pour la jeunesse par le biais d'une rencontre avec l'éditeur T. Magnier

Pourquoi avoir changé de profession pour devenir écrivain ?

Le travail des scénaristes, des auteurs sont à la base de toutes créations audiovisuels donc quand on est acteur notre réussite n'est pas personnelle alors que dans l'écriture je dois rendre des comptes qu'à moi-même de plus je récolte tout ce que j'ai semé ce qui n'est pas le cas da ns l'audiovisuel

Pour qui s'adressent vos livres ?

Il s'adresse exclusivement aux adolescents car j'insére souvent dans mes bouquins des problèmes liés à l'adolescence tel que le racisme, l'obésité, le divorce, le chômage par exemple La vie en gros raconte l'histoire d'un garçon qui est obése et qui se fait insulter par les autres parce qu'il est differnt mais grâce à lo'amour il va réussir à s'en sortir

Quels sont les genres que vous pratiquez si vous en avez plusieurs ?

Je fais beaucoup de livres polards tel que Frére de sang, la science fiction et des romans liés à l'adolescence

J'ai remarqué que vous utilisez beaucoup le sujet de l'adolescence, pourquoi ?

Lorsque j'étais ado, j'ai connu des problèmes qu'on peut avoir à cet âge, des moments difficiles lorsque son copain raconte le divorce de ses parents et vous avez peur que cela vous arrive, le peines de coeur, le racisme, le chômage comme dans Papa est à la maison qui raconte l'histoire d'une fille qui est partagé entre la honte d'avoir un pére au chômage et le bonheur de se rapprocher de lui.

Comment trouvez-vous l'inspiration ?

Quand on est écrivain, on se nourrit de toute ce que l'on vit : ses propres expériences, celles de ses amis, un regard croisé dans la rue, un rêve, un cauchemard, ou une conversation volée dans un café. Je trouve aussi mon inspiration avec ma vie de famille qui peut se répercuter dans mes livres tel que T'es un grand garçon maintenant ou je suis particuliérement sensible aux siruations de famille complexes qui séparent ceux qui ne deveraient jamais l'être, quoi qu'elle est fait, quelle que soit sa dette en vers la société, qu'une femme en prison soit séparée de ses enfants me bouleverse énormément. Avec ce livre j'ai eu envie de me glisser dans cette situation douloureuse du point de vue de l'enfant

Hélène Delhaye
Ecrit par deust, a 14:30 dans la rubrique "Entretiens imaginaires".
Lire l'article ! (suite de l'article + 0 commentaires)


Dimanche (05/03/06)
Interview (imaginaire) de Marie-Aude Murail
--> par Amélie Desmulliez

J’ai eu la chance de croiser M-A Murail en bas de mon immeuble et donc l’opportunité de faire un brin de conversation avec elle, conversation dont j’ai ici retranscrit l’essentiel.

Ecrit par Amélie Desmulliez, a 15:03 dans la rubrique "Entretiens imaginaires".
Lire l'article ! (suite de l'article + 0 commentaires)


Entretien (imaginaire) avec Moka
--> par Tatiana Troca

Ceci est un entretien fictif, né de documents et d'interviews trouvés sur Internet.

Ecrit par Tatiana Troca, a 14:43 dans la rubrique "Entretiens imaginaires".
Lire l'article ! (suite de l'article + 0 commentaires)


Samedi (04/03/06)
Interview (imaginaire) de Susie Morgenstern
--> par Fanny Bricout

A partir du site Internet, de diverses interviews, d’articles et de critiques j’ai essayé de réaliser une interview imaginaire de Susie Morgenstern. Mais juste avant : voici un petit portrait d’elle ...

Ecrit par Fanny Bricout, a 20:26 dans la rubrique "Entretiens imaginaires".
Lire l'article ! (suite de l'article + 0 commentaires)


Articles suivants