Joueb.com
Envie de créer un weblog ?
Soutenez le Secours populaire
ViaBloga
Le nec plus ultra pour créer un site web.
Débarrassez vous de cette publicité : participez ! :O)

Session
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?


Recherche


Index des rubriques

Calendrier
Mai 2006
LunMarMerJeuVenSamDim
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031    

Ailleurs sur Joueb.com

Livres et bibliothèques
Mardi (16/05/06)
" Donjour parade, le jour des crapauds" de Lewis TRONDHEIM
--> Par Ignacio ZUGAZA

Les héros de cet album reçoivent un jour un personnage qui leur achète toutes les lampes de leur château. C’est alors qu’un nuage de crapauds les attaque et ils doivent partir se réfugier. Ils utilisent alors du feu comme éclairage car ils ont été obligés de boucher toutes les fenêtres. Mais très vite quand ils se rendent compte qu’ils ne peuvent plus respirer, il sont contraints de sortir de leur refuge au risque d’être pris en course par les crapauds L’ un d’entre eux resté à l’arrière derrière est kidnappé par un groupe de vampires qui le prennent pour leur messsie. Finalement, il parvient à s’échapper et régle le sort des crapauds.

Cette bande dessinée, comme toutes celles de TRONDHEIM, est très amusante. On peut apprécier, une fois de plus, la qualité du travail du dessinateur. A lire absolument.

Ignacio ZUGAZA

Ecrit par SabineC, a 10:42 dans la rubrique "Critiques Madrid-Lille".
Lire l'article ! (suite de l'article + 0 commentaires)


"Williams et nous" de MOKA
--> Par Ignacio ZUGAZA

En été, Rodolphe et Maximilien partent en vacances et rencontrent une petitte fille appelée Rebecca qui souffre du syndrome de Williams. Il s’agit d’une maladie qui la rend un peu différente des autres ; elle dit parfois des choses très étranges et ne comprend pas forcément tout ce qu’elle lit. Rebecca a une mère avec laquelle elle vit et un frère qui ne pense qu’à travailler, Simon. Pendant cette période de l’année, les deux garçons vont découvrir que les injustices de la vie peuvent disparraître grâce à l’imagination mais aussi que les apparences sont parfois trompeuses.

J’ai trouvé ce livre très intéressant car il nous rappelle certaines valeurs de la vie et nous montre qu’il existe toujours de l’espoir.

Ignacio ZUGAZA

Ecrit par SC, a 10:27 dans la rubrique "Critiques Madrid-Lille".
Lire l'article ! (suite de l'article + 0 commentaires)


Lundi (15/05/06)
"Le roi Catastrophe"
--> Par Carlos GOBERNA

Adalbert est un roi très jeune, d’environ 5 ans et qui n’est encore qu’un petit enfant.Un jour il fait appeler le Professeur Icks, un scientifique parce qu’il veut une machine qui permette de ne pas prendre des pauses pendant des heures. Le Professeur Icks invente une machine mais qui ne fonctionne pas et tout le monde croit à la mort du roi Adalbert. En fait, ce n’est qu’un mensonge du petit roi pour tester son entourage. Quand son cousin Romaric essaie de prendre sa place, il décide d’en terminer avec cette plaisanterie sauf qu’il n’arrive pas à sortir de sa cachette. Finalement il réussit à sortir des passages secrets du château avec l’aide du professeur Icks et fait renvoyer son cousin.

Cette bande dessinée ressemble à une critique de la monarchie absolue. C’est une très amusante bande dessinée.

Carlos GOBERNA

 

Ecrit par SC, a 20:50 dans la rubrique "Critiques Madrid-Lille".
Lire l'article ! (suite de l'article + 0 commentaires)


"Les maléfices d'Harlequin"
--> Par Carlos GOBERNA

Arthur de Baldaquin, jeune apprenti de chevalier, fils de roi Vassor de Baldaquin,  décide de sauver la cité en décadence  de Papemort.

Arthur décide un jour de partir à la recherche du fabuleux trésor caché par le fondateur de la cité de Papemort, Ébenit. A cette fin,  il devra d’abord trouver l’Œil de Bézoard qui est entre les mains de l’infâme sorcier Mortemain et de sa fragonne fouette-queue, qui se trouvent au fond de la forêt d’Halequin. Pour cette difficile entreprise Arthur choisit deux équipiers à Foercelor : Torelle qui n’a plus de bras mais de l’audace et Garwalf, un mi-gnome mi-humain, connu pour sa bonne cuisine.

Dans ce roman d’aventures Marc Cantin s’adresse à un public jeune ou adolescent. C’est une histoire d’aventures classique avec de la magie, des monstres imaginaires et de fantastiques trésors. J’ai bien aimé ce livre, mais je l’ai trouvé très peu original.

Carlos GOBERNA

 

Ecrit par SC, a 20:42 dans la rubrique "Critiques Madrid-Lille".
Lire l'article ! (suite de l'article + 0 commentaires)


"Tout contre Léo"
--> Par Wissam HAMMADY

P’tit Marcel a 10 ans et 3 frères : Tristan, Léo et Pierrot.  Une nuit, au moment du câlin du soir, il découvre que son frère Pierrot a le sida et va mourir.  P’tit Marcel fait comme si rien n’étaitt ne dit à personne de ce qu’il a entendu. Il continue à vivre normalement jusqu’au jour où lui et son frère Léo partent en voyage et là Léo lui raconte qu’il a le sida et P’tit Marcel lui dit qu’il le savait. Ils s’embrassent et Marcel est rentre chez lui. Personne ne reverra Léo.

Christophe HONORE s’adresse à des lecteurs émotifs et compréhensifs. Il nous montre que l’on se rend véritablement de l’autre de l’autre et pour l’autre le jour où on le perd. C’est un sujet nouveau dans la littérature jeunesse.

En empruntant ce livre je m’attendais à une histoire qui raconte le cauchemar d’un garçon dont tout le monde se moque sauf une personne. J’ai été très impressionné par le silence de Léo quand il apprend la vérité sur Pierrot. Je me demande s’il s’agit d’une autobiographie ou d’une histoire inventée ?    La collection retenue pour la publication de ce livre me parait adapté sauf qu’on  aurait pu y trouver au moins quelques illustrations.  Je conseille le titre « C’est plus fort que moi » à quelqu’un qui a aimé cette histoire .

Wissam HAMMADY

 

 

 

Ecrit par SC, a 20:17 dans la rubrique "Critiques Madrid-Lille".
Lire l'article ! (suite de l'article + 0 commentaires)


"Grand vampire, quai des brunes" de Joan SFAR
--> Par Pablo RODRIGUEZ et Pablo NICOLAS

            Cette BD appartient à la série “Grand Vampire”. Cette histoire se situe dans un monde fantastique où il y a des monstres et des êtres surnaturels comme le protagoniste, Fernand, qui est un vampire. Fernand adore les femmes et n’a qu’une seule envie: être amoureux. Un jour sa conscience lui dit que la police veut parler avec lui. Fernand, surpris, va au commissariat, où l’inspecteur  lui demande son aide pour résoudre les mystérieux meurtres du jardin. Tous les crimes sont commis la nuit, et ils ont besoin de Fernand pour reprendre l’enquête la nuit, quand la police dort. Fernand fait ainsi la connaissance d’un mystérieux dentiste qui se sert de ses victimes pour donner de la nourriture à une mystérieuse créature la nuit. L’enquête résolue, Fernand retrouve son ancienne petite amie et ils s’embrassent.

Joan SFAR nous montre à travers cette histoire fantastique que l’amour c’est pour la vie même si on est un vampire. Nous ne lions pas beaucoup de BD mais celle-ci nous a beaucoup amusés. Le scénario et les dessins sont très subtils et rendent la lecture active. Nous conseillons ce livre à d’autres lecteurs car il est amusant, riche en péripéties même si l’intrigue n’est pas toujours facile à comprendre.

Pablo RODRIGUEZ et Pablo NICOLAS

 

Ecrit par SC, a 19:54 dans la rubrique "Critiques Madrid-Lille".
Lire l'article ! (suite de l'article + 0 commentaires)


"Le roi catastrophe"
--> Par Marta Salmon HERRERO

J’ai  lu plusieurs bandes dessinées du roi catastrophe et, en général, le sujet tourne autour des caprices du roi qui veut tout et a l’instant où il le demande. Dans les bd du roi catastrophe il y a un recueil de plusieurs histoires. Ma préférée est celle où Adalbert veut connaître  le père Noël et qu’il oblige  son cuisinier à se déguiser pendant que la ville à se métamorphose en ville du Pole Nord pour qu’il puisse la survoler.

Cette bd s’adresse aux enfants ou aux adolescents mais peu parfaitement être lu par un adulte. Normalement je n’aime pas les bd mais celles-ci je les aime beaucoup. Ce qui a retenu mon attention est surtout la manière d’exagérer le désir de tout avoir .Cette bd est très amusante et facile à comprendre, sans être aussi infantile que la couverture voudrait bien le laisser croire.

Marta Salmon HERRERO

 

 

 

Ecrit par SC, a 19:52 dans la rubrique "Critiques Madrid-Lille".
Lire l'article ! (suite de l'article + 0 commentaires)


"Le roi catastrophe"
--> Par Fernando GARNACHO HERRERO

 

Adalbert est un roi très jeune, il a environ 5ans et n’est encore qu’un petit enfant. Un jour alors qu’il faisait une pyramide de livres, il découvrit une biographie de son arrière grand-père. Il décida qu’il devait en avoir une lui aussi. Plusieurs biographes se rendirent au palais mais toutes les biographies d’Adalbert mettaient en avant ses défauts et le fait qu’il n’avait rien fait d’extraordinaire. Un jour, un biographe se présenta et su mettre en valeur la vie et les actions d’Adalbert. Ce dernier fut très content. Le biographe aussi lui proposa  d’accomplir une action extraordinaire et hors du commun pour compléter sa biographie. Adalbert décida de déclarer la guerre aux États-Unis qui étaient en train de saccager sa ville. Adalbert réussit et son exploit fut conté dans sa nouvelle biographie.

Cette bande dessinée ressemble à une critique de la monarchie absolue. C’est un sujet qui avait été déjà abordé dans d’autres livres mais dans ce livre il est abordé de façon très concrète. Je me demande seulement si ce roi est inspiré d’un personnage célèbre de l’Histoire comme Louis XIV ou si Adalbert est directement tiré de l’imagination de TRONDHEIM. Les images ne sont pas encadrées et ce choix narratif rend la lecture plus facile. C’est un album que je conseille à tous ceux qui  aiment les livres qui parlent de la société et qui la critiquent. Je recommande la lecture de toutes les BD de TRONDHEIM aussi.

 

Fernando GARNACHO HERRERO

Ecrit par SC, a 19:49 dans la rubrique "Critiques Madrid-Lille".
Lire l'article ! (suite de l'article + 0 commentaires)


"walter" de Lewis TRONDHEIM
--> Par Pelayo Lopez

Bertrand Walter est le fils d’un scientifique qui fait des expériences qui consistent à transformer les gens. Lapinot, en vrai Sherlock Holmes, mène l’enquête…

Je n’ai pas aimé cette bande dessinée, à la première lecture, car beaucoup d’éléments m’ont échappé pour bien comprendre l’histoire. Tout s’est passé différemment à la deuxième lecture et je l’ai beaucoup aimée. Ce qui m’a plu le plus c’est l’histoire de détectives car j’adore ce type d’intrigues et cette fois il y a même de l’humour. Lewis TRONDHEIM est pour moi un excellent scénariste car on a vraiment l’impression en lisant son histoire de partager les aventures des personnages tellement l’ambiance est bien reconstituée. La mise en page mérite également que l’on s’attarde sur cette bande dessinée.

PELAYO LOPEZ

 

 

 

Ecrit par SC, a 19:46 dans la rubrique "Critiques Madrid-Lille".
Lire l'article ! (suite de l'article + 0 commentaires)


"Allers simples pour le futur" de Christian GRENIER
--> Par Pelayo Lopez

On retrouve dans ces six nouvelles les préoccupations et les thèmes de Grenier, qu'il a développés largement dans son œuvre : l'écologie et la survie de notre monde, menacé par le terrorisme, des extraterrestres et  la folie des hommes ; l'éventuelle disparition du livre tel que nous l'apprécions aujourd'hui et surtout, l'intrusion, parfois violente de la réalité virtuelle dans notre monde, perturbant gravement notre perception et nos relations à l'environnement et aux autres. 

Je n’ai pas beaucoup aimé ce livre mais j’ai quand même pris en compte le point de vue de Christian GRENIER sur le terrorisme et ce livre m’a aidé à réfléchir sur l’avenir.

Christian Grenier me semble un bon écrivain de science fiction et  le vocabulaire qu’il utilise dans le livre est très approprié à la lecture pour adolescents. J’ai regretté que le livre ne comporte pas d’images, hormis celle de la première de couverture, car ainsi j’aurais pu me reposer un peu les yeux pendant la lecture. Heureusement, la calligraphie est de bonne taille et rend la lecture facile et agréable. Je me demande comment Christian GRENIER trouve son inspiration et combien de temps il lui faut pour écrire une nouvelle fantastique.

PELAYO LOPEZ

 

 

 

 

Ecrit par SC, a 19:45 dans la rubrique "Critiques Madrid-Lille".
Lire l'article ! (suite de l'article + 0 commentaires)


Articles suivants